bandeau.jpg

Matinée Diots Polenta à la Frat

CA Maurienne 27 FRAT 3

CA Maurienne 27 FRAT MOIRANS 3
Le CAM est et reste bel et bien la bête noire de la FRAT, qui subit une nouvelle défaite sans appel par 3 à 27.
Pourtant les joueurs avaient à cœur de réaliser une bonne partie, pour offrir une belle sortie à leur co-équipier Joyce MAGNIN, joueur novice fort apprécié pour son implication, sa vaillance sur le terrain et sa bonne humeur en dehors, mais appelé sous d’autres cieux professionnels.
La première mi-temps fut donc à la main de la FRAT. Mais dominer n’est pas gagner ! C’est au contraire Maurienne qui débloquait le score par un essai assassin à l’ultime minute de la première période. Durant la seconde mi-temps la FRAT ne lâchait rien, mais encore deux fois ! les savoyards allaient scorer sur deux pénal-touches, puis sur pénalité. Toujours stérile la FRAT ne parvenait pas à recoller au score, malgré quelques éclairs de génie, comme cette pénalité jouée rapidement par le véloce A LANGUIGNIER !!!!
Sous un crachin persistant, la fin de match était pénible avec plusieurs blessures de part et d’autre, et la partie s’achevait sur le score  de 27 à 3 pour les Savoyards.
Les coaches étaient toutefois satisfaits « d’un match d’hommes dont la FRAT sort la tête haute… » Aussi la troisième mi-temps fut elle des plus « fraternelle » faisant dire à l’ami MAGNIN « FRAT un jour, FRAT pour toujours »
Prochain match le 16/12/2018 à Moirans face à Briançon, avec en prélude une matinée Diot-polenta au stade.

RC VOREPPE 10 FRAT 41

RC VOREPPE 10 FRAT Moirans 41

Contrat rempli pour la FRAT à l’occasion d’un court déplacement chez nos voisins de VOREPPE. Une belle victoire par 41 à 10, acquise au terme d’un match propre et sérieux, où les Moirannais ont respecté leurs adversaires du jour. Mené 10 à 5 au bout d’un quart d’heure, c’était bien l’option à prendre face à des Vorrepins toujours dangereux.
Très bien organisé devant, la FRAT refait son retard sur deux essais collectif sur mauls portés après touche, puis par un essai en puissance du pilier Valentin MOLLARET. Peu à peu les jaunes et bleus vont prendre le contrôle du match, et accélérer le jeu grâce notamment au dynamisme de la troisième ligne GOUNON, Clément MOLLARET, LEBON et du très mobile pilier Ludo ROUIRRE. Grace aussi au métier des D GRANGER, M REBOUD ou F VENTURA, qui ont réalisé un match solide. Sept essais au total, tous bien construit, dont trois transformés, au terme d’une partie agréable et parfaitement dirigée par un arbitre de haut niveau.
Les coaches commencent à  voir clairement l’ossature de leur équipe et peuvent en être satisfait. Dimanche prochain à St Jean de Maurienne, l’équipe aura à cœur de réaliser une performance, face à des adversaires que la FRAT n’a jamais battu ! Le challenge est intéressant, et le président MOLLARET tient à ce qu’il soit relevé !      

Infos du Top 14












Nos Partenaires