bandeau.jpg

USVD 29 FRAT 19

Encore perdu, et pourtant !
Et pourtant les Moiranais ont surement réalisé leur meilleur match de la saison.  La fin du match notamment, confirme le caractère déjà aperçu de cette équipe.
Cela commençait, bien mal puisqu’au bout de vingt minutes de jeu, les joueurs de la Vallée de la Drôme  avaient déjà inscrits deux essais imparables, transformés et agrémentés d’une pénalité, pour mener 17 à 0. Le KO n’était pas loin, mais la FRAT, au tapis, allait se relever, serrer les poings et les rangs, pour revenir peu à peu. Première alerte, avec une contre attaque de J MEYER, qui retrouvait en soutient M REBOUD, relayé par P PAUTOU. L’action échouait avec un arrachage du ballon par les drômois qui se dégageaient. Peu après les jaunes bleus revenaient dans les 22 m de Die pour y jouer une pénal-touche gagnante. Essai du capitaine G CELLIER. 17 à 5. Quelques minutes plus tard rebelote, nouvelle pénal-touche gagnante, second essais de G CELIER transformé. 17à12. Les mouches commençaient à changer d’âne !
La seconde période reprenait sur des intentions des deux cotés, attaques et contre attaques fusaient. Quelques marrons se distribuaient, et globalement les deux équipes se tenaient. C’était sur deux moments de déconcentration des jaunes et bleus que le match allait tourner. Les Drômois profitaient d’un flottement dans la défense pour inscrire un bel essai par  leur arrière, très en jambes. Puis un second encaissé après une séance de défense héroïque sur leur ligne par 14 Moiranais solidaires. 29 à 12. La FRAT n’allait pas lâcher le match pour autant, et jusqu’au bout lançait des attaques. Premier échec de T MALICORNE qui frôle la ligne de but, et c’est finalement, C RASCHI qui allait conclure un beau mouvement. Essai transformé. 29 à 19 pour La vallée de la Drôme.  
Les coachs Reynaud et Vial voulaient retenir cette fin de match, où les garçons sont allés chercher un essai alors qu’ils auraient pu baisser les bras. C’est au contraire, comme le soulignait le président MOLLARET, une réaction de fierté et d’esprit d’équipe que se dégageait de ce match.
C’est un point d’appui pour la poursuite de la saison. Il reste maintenant un Challenge à aller chercher. La FRAT a les moyens de le faire.

Infos du Top 14












Nos Partenaires