RC BREZIN 16 FRAT 18

Publié le dimanche 6 octobre 2019 17:14

79ième minute Moirans tente l’attaque de la dernière chance. BREZIN se met à la faute et M l’arbitre, soudain atteint d’impartialité, siffle l’ultime pénalité. Comme cinq minutes plus tôt, R MONNOT ne tremble pas et enquille la pénalité de la gagne ! 18 à16, la FRAT exulte, joueurs, coaches, dirigeants et supporters se congratulent.
Car il ne fut pas simple de s’imposer à BREZIN. Face à un lourd paquet d’avants et une attaque bien guidée par un demis d’ouverture remarquable et auteur du premier essai,  tous les MOIRANAIS  ont du s’employer.   Longtemps mené à la marque, les jaunes et bleus n’ont jamais renoncé et fait preuve d’un bel esprit d’équipe. Y compris lorsque BREZIIN sorti les arguments frappants.
A force d’opiniâtreté et en envoyant du jeu, la FRAT après avoir échoué au moins deux fois en première mi temps, finissait par marquer un bel essai par leur jeune ailier J JULLLIARD.  Revenu à 8 à 13, la FRAT persistait dans son jeu d’attaque, parfois un peu brouillon. Mais après quelques rushs, la défense de BREZIN allait finir par céder.  On pouvait alors apprécier les aptitudes de Jordan MARTIN venu du club de COURSAN dans l’Aude où il a surement du, dans quelques coins reculés d’Occitanie, apprendre ce que combat veut dire ! Puis c’était  le toujours puissant et explosif Jeff LEBON qui s’arrachait pour marquer le second essai, transformé par R MONNOT.  15 à 13, la FRAT tenait le bon bout ! C’était sans compter sans les décisions « ubuesques » de M L’arbitre.  Coup sur coup, il pénalisait plus que sévèrement la FRAT, permettant à BREZIN de reprendre l’avantage par 16 à 15.
On connait l’épilogue !
Respecter son adversaire, s’engager à fond toute la partie, faire preuve de solidarité dans l’effort, sont bien les ingrédients à mettre pour gagner un tel match. Félicitation à l’ensemble des 22 joueurs qui ont tous apporté leur pierre à la victoire.