La FRAT arrache le nul à VARACIEUX

Publié le lundi 10 février 2020 08:03

Le visage tuméfié de Clément MOLLARET, ou l’oreille décollée de Romain MONNOT témoignaient de la rudesse du combat qui a opposé ce Dimanche sur les contreforts des  CHAMBARANDS, les locaux de VARACIEUX à la FRAT.

Match nul au score 6 à 6, mais quel match ! Les deux jeunes équipes se sont envoyé sans compter, ne lâchant rien et se rendant coup sur coup. Cependant les défenses restaient hermétiques, sauf en première mi-temps où M l’arbitre refusait peut-être un peu vite un essai à la FRAT suite à un maul porté d’école ; dommage !

La mi-temps était donc sifflée sur un score encore vierge. Dès le début de la seconde, VARACIEUX prenait l’avantage sur pénalité. Le violent vent du nord qui balayait le terrain face aux joueurs de MOIRANS, ne leur facilitait pas la tâche. Pourtant c’est eux qui dominaient globalement la seconde période et menaient au score après deux pénalités de R MONNOT. Les trois anciens du jour, J MEYER, Bibi et D GRANGER encadraient à merveille la cohorte des jeunes joueurs Moirannais. Les rushs de C MOLLARET, D’Inès AICHOUR ou celui impressionnant d’un Robin JARDINIER, allaient user peu à peu les Varaciens.  Ces derniers ; mené par leur excellent numéro 8  trouvaient toutefois l’énergie de revenir au score. Après un premier échec sur le poteau, que la FRAT récupérait in-extremis pour éviter de prendre un essai assassin, le butteur local finissait par égaliser. La fin du match était intense et acharnée, mais dans un esprit remarquable. Sur un dernier ballon gagné, R MONNOT auteur d’un très bon match à la mêlée, dégageait en touche sur le score de 6 à 6.

Comme le soulignaient les coaches, résultat qui en fait résonnait comme une victoire pour la FRAT !

Invaincus depuis le début du Championnat, la FRAT prenait une option sérieuse sur la première place de la poule qualificative pour un huitième de finale à domicile.

Prochain match le Dimanche 23 à Moirans, pour le match retour face à Pont en Royan qu’il faudra prendre au sérieux.